Le directeur général de la CAF (Confédération africaine de foot), Patrice Motsepe, est au Cameroun pour discuter de la situation sanitaire et des préparatifs de la CAN 2021. En effet, la nouvelle souche du SARS-CoV-2, baptisée Omicron, inquiète la Confédération. Le Comité Exécutif de celle-ci a déjà évoqué, lundi 20 décembre, l’hypothèse d’une reprogrammation de la Coupe d’Afrique des nations. “Il n’y aura pas d’annulation, ni de report”, a cependant insisté le président de la CAF.
A moins de quinze jours de la 33e édition de la CAN, la question d’un second report de la phase finale au Cameroun a resurgi. Cependant, la CAF n’a pas confirmé la tenue d’un vote pour décider du sort de la compétition phare du continent africain. Un net consensus se serait ainsi dessiné afin d’écarter le spectre d’une reprogrammation de la Coupe d’Afrique. A noter que celle-ci a été déjà reportée d’un an à cause notamment de la pandémie mondiale de coronavirus et de ses nouveaux variants qui ne cessent de gagner du terrain. Et Patrice Motsepe a assuré, “assurez-vous, il n’y aura pas de report cette fois-ci. On est très clairs en termes d’engagement pour faire de la 21e édition de la Coupe d’Afrique des nations un vrai succès”.
En effet, cette visite a permis au directeur général de la CAF de rencontrer le président camerounais, Paul Biya. Il a également fait le point sur les difficultés et les avancées liées aux préparatifs de la compétition. Il s’est rendu, mardi matin, au Stade d’Olembé, dans la banlieue de Yaoundé, censé accueillir, le 9 janvier prochain, le match d’ouverture Burkina Faso-Cameroun.

    La situation sanitaire inquiète la FIFA et l’ECA

Il sera également question de la situation sanitaire dans le continent. La propagation fulgurante de la nouvelle souche, détectée pour la première fois en Afrique du Sud, inquiète actuellement la Fédération internationale de football association, alors que l’ECA (European Club Association) met la pression sur l’Afrique. Ce vendredi matin, les autorités camerounaises et la Confédération africaine de foot se sont mises d’accord sur le protocole sanitaire anti-Covid-19 pendant le tournoi.
Les membres de la CAF doivent cependant se retrouver dans les prochains jours en vue de refaire un point après la visite de Patrice Motsepe à Yaoundé. La CAF change de nouveau le calendrier éliminatoire can 2021.