Le président congolais sortant, Denis Sassou Nguesso a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans en remportant plus de 88 % des voix, selon les résultats officiels révélés par la Commission électorale et annoncés par le ministre de l’Intérieur.

Le président remporte le scrutin

Selon les résultats officiels des élections présidentielles congolaises qui ont été annoncés le 23 mars dernier, le président sortant est le vainqueur en remportant plus de 88,57 % du scrutin. Ainsi, le président sortant est réélu pour un nouveau mandat présidentiel de 5 ans.
Âgé de 77 ans, le président sortant a pu devancer Guy-Brice Parfait Kolélas, son principal rival, qui est décédé le lundi suivant. Ce dernier a pu remporter près de 7.8 % des voix. Tandis que le troisième candidat à la présidentielle, Mathias Dzon n’a pu enregistrer que 1.9 % des voix. Selon les chiffres officiels révélés, le taux de participation s’est établi à plus de 67,5 %.
Le président sortant a obtenu le soutien de 1 552 948 votants durant les élections présidentielles de mars 2021.

Décès de Parfait Kolélas

Les élections présidentielles de 2021 ont été marquées par la contamination de l’un des opposants du président sortant par la maladie virale du Covid-19. En effet, Guy-Brice Parfait Kolélas est décédé le lendemain des élections présidentielles dans l’hexagone durant son transfert médicalisé, après avoir été déclaré positif à la maladie virale le Coronavirus.
Le président du Congo-Brazzaville, a tenu à féliciter les congolais en affirmant que les élections présidentielles ont eu lieu dans un climat de paix et la campagne électorale s’est bien déroulée, constituant ainsi le signe de transparence et de la démocratie qui règne dans le pays. En outre, le président a assuré qu’il souhaite que ce processus se poursuivre ainsi afin de garantir une stabilité politique dans la paix.

Selon le planning déjà mis en place par le gouvernement, les 60 000 membres des forces de sécurité ont pu voter jeudi.
Le programme du président sortant
Selon Denis Sassou Nguesso, la priorité serait de renouer avec le Fonds monétaire international, afin de trouver des solutions économiques pour son pays.
En outre, le président assure que l’emploi de la jeunesse congolaise est l’une de ses priorités durant son prochain mandat.