C’est au mois de janvier 2020, dans la ville chinoise de Wuhan, que les premiers cas de Covid-19 ont été détectés. Ce nouveau virus, semblable au Sras, provoque, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, des pneumonies violentes chez les patients atteints. En seulement une semaine, le coronavirus dépasse les frontières chinoises et touche l’ensemble des pays européens, ensuite la quasi-totalité de la planète, souligne le journal de l’Afrique. Courant le mois de mai, plus de 250 millions de contaminations au coronavirus avaient ainsi été recensées dans le monde, pour un bilan de 10 millions de morts.

Le numérique à l’épreuve du coronavirus

La propagation rapide de la pandémie mondiale de Covid-19 a chamboulé les activités économiques en provoquant d’importants impacts sur les sociétés : diminution des chiffres d’affaires, ralentissement de certaines chaînes de production, fermeture des points de vente non-alimentaire, utilisation massive du travail à distance (ou le télétravail).
E-commerce, solutions collaboratives et télétravail semblent ainsi être les plus grands gagnants de cette crise sanitaire, souligne indice bonheur pays.
En revanche, les sociétés les moins numérisées peuvent toutefois rencontrer des difficultés beaucoup plus importantes, mais pour toutes les structures et en tout état de cause, il y aura certainement un avant et un après coronavirus dans les organisations du travail.
Les dispositions de restrictions des déplacements et de confinement ont entraîné une augmentation considérable des outils collaboratifs tels que la visioconférence, la synchronisation de fichiers en ligne, ou encore de messagerie instantanée, et du travail à distance. Le télétravail présente plusieurs avantages (éventuel gain de productivité, réduction des dépenses liées aux déplacements et aux locaux, réduction de l’absentéisme…), mais il est ainsi primordial d’avoir une vigilance accrue, particulièrement sur le risque lié à la mesure de la performance des équipes et aux difficultés de management. Ce phénomène peut par ailleurs avoir un impact non-négligeable sur les relations avec les fournisseurs, partenaires ou encore les clients. Par conséquent, les organisations doivent s’assurer que leurs processus soient efficients.
Tout le monde a cependant appris à travailler de chez soi. Les sociétés du monde entier ont expérimenté de nouveaux modes de proximité et la distance qui les sépare de leurs partenaires comme de leurs clients n’est plus un sujet. Un tout nouveau modèle est cependant en passe de s’inventer.