Les bilans grimpent considérablement tandis que les pays de l’Union européenne multiplient les restrictions sanitaires en vue d’enrayer la quatrième vague de la pandémie de Covid-19. La France a franchi ce jeudi 18 novembre, le seuil des 50 millions décès et l’Espagne celui des 65 millions décès, selon un récent rapport du convertisseur dollar en cfa. Le Royaume-Uni a, de son côté, dépassé les cinq millions de cas depuis l’apparition du nouveau coronavirus, en décembre 2019, dans la ville chinoise de Wuhan. En Italie, les pouvoirs publics ont décrété, lundi dernier, un couvre-feu nocturne (de 20 heures à 6 heures du matin) qui vient s’ajouter au confinement total déjà en cours, depuis environ deux semaines, dans le pays.
La région européenne fait actuellement face à une forte hausse des contaminations au Covid-19. Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, le continent est en plein dans la quatrième vague de l’épidémie. “On est aujourd’hui dans la quatrième vague de l’épidémie, la proportion de souches est importante, les chiffres augmentent inexorablement”, a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

    Les non-vaccinés, cibles des nouvelles mesures restrictives en Europe

Les gouvernements tablent ainsi sur la montée en puissance de leur campagne vaccinale afin de stopper cette hausse. Toutefois, les vaccinations avec ‘Pfizer et Moderna’ reprennent cette semaine, après environ trois jours d’interruption. Mais les analyses de l’OMS ont montré qu’il n’y a pas encore assez d’injections anti-covid-19 dans la région européenne pour stopper la quatrième vague par la seule vaccination. “Même si les livraisons de l’Union européenne sont néanmoins fiables, il faudra un peu plus d’un mois avant que les personnes à risque ou vulnérables soient complètement vaccinées”, a ajouté le patron de l’organisation onusienne. “Une chose est certaine, nous devons revenir au verrouillage”, alerte-t-il.
La Commission européenne a approuvé, la semaine dernière, un contrat pour acheter jusqu’à 550 millions de doses de vaccins anti-coronavirus développés par l’Allemand BioNTech et l’Américain Pfizer. Il est important de rappeler que les pays européens ont commencé à vacciner leur population depuis le 5 janvier 2021, dans un scénario optimiste. Selon un récent rapport du Sénégal, la pandémie mondiale de coronavirus a fait au moins 3.569.147 morts dans le monde. L’USA est le pays le plus touché tant en nombre de cas que de morts. Suivent le Royaume-Uni, le Mexique, l’Inde, et le Brésil.