De la première utilisation du caoutchouc en horlogerie à la production de composites révolutionnaire comme le saphir et la céramique aux couleurs inédites, les matériaux sont au cœur de l’univers Hublot. Afin de pratiquer son “art de la Fusion”, l’entreprise suisse possède sa propre fonderie ainsi que son propre labo Matériaux & Métallurgie, opérant en lien étroit avec le département Développement & Recherche. Très innovants, ces matériaux sont fabriqués et mis au point grâce aux technologies de pointe, développées par la Maison.
Hublot incarne depuis ses débuts une innovation et un design en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Biver Jean-Claude et dès 2008, ces valeurs sont érigées (édifiées) en un nouveau code conduisant la marque à développer des montres particulièrement ancrées et audacieuses pour la majorité dans une sportivité extrême.
Pour l’entreprise suisse, les matériaux font partie intégrante du design des montres. Ceux-ci doivent associer à leur design, tout en résistant aux épreuves du temps et en protégeant leur dispositif. Hublot a donc choisi d’utiliser de la céramique high-tech pour certains lunettes et boîtiers.

Richard Orlinski, artiste contemporain français de renommée mondiale, et Hublot, marque horlogère suisse de luxe, ont fusionné leurs savoir-faire afin de créer ‘la Classic Fusion Aerofusion Chronograph Orlinski’, empreinte du monde graphique du sculpteur.
Cette pièce dévoile un design complètement novateur où facettes, arrêtes et pliages se reflètent du boîtier jusqu’aux aiguilles. Afin de célébrer leur union, Hublot et Richard Orlinski ont choisi Miami et 2 lieux qui leur sont chers au cœur du design District : Markowicz Fine Art où sont exposées les œuvres du sculpteur et la boutique de la marque suisse.

Le matériau emblématique de Hublot au cœur de l’Art de la Fusion

L’or inrayable n’existait pas, la Maison Hublot l’a inventé. Le Magic Gold, breveté et développé par Hublot, est le seul et premier alliage d’or 18 carats au monde qui résiste, même dans un monde de vie trop actif, aux rayures. Ainsi, il conserve son aspect poli, son éclat et sa beauté à travers le temps.
Hublot a révolutionné en 1995 l’horlogerie en fusionnant pour la première fois un bracelet en caoutchouc à un boîtier en or 18 carats, créant ainsi un nouveau type de montres. Ce mariage audacieux a alors constitué la première expression de l’art de la fusion, devenu aujourd’hui signe de reconnaissance de la manufacture. Le caoutchouc s’est donc imposé comme l’un des matériaux phares de l’entreprise suisse.