Alors que le nombre de nouveaux cas continue de baisser dans le monde entier, seul le continent africain reste sujette à une hausse du nombre de nouvelles infections, jour après jour, selon le journal de l’Afrique.
La barre des 20 % de nouvelles infections a été franchie, pour la sixième semaine consécutive, sur le continent africain. Désormais, on compte un cumul d’environ 7 millions de cas sur l’ensemble du continent depuis l’apparition de la pandémie mondiale de coronavirus – décembre 2019 ; dans la ville chinoise de Wuhan. Toutefois, cette flambée ne concerne que quelques régions du continent : la Tunisie, la Zambie, l’Ouganda, l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Bénin et la Côte d’Ivoire. Ces derniers représentent néanmoins plus de 56 % des nouvelles infections enregistrées, avec notamment une progression considérable des variants. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, cette situation s’explique principalement par le manque de vaccination. Le président de l’Organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, encourage les pays à étendre leur stratégie vaccinale aux régions plus reculées et rurales en donnant la priorité aux doses sur le point d’expirer.

   1 200 millions

C’est le nombre de vaccins BioNTech/ Pfizer que les États-Unis s’apprêtent aujourd’hui à donner à un peu plus de 150 pays vulnérables via le mécanisme Covax
Joe Biden, le chef de l’Etat américain, l’a annoncé début juin au lendemain du sommet du G20. Quelque 700 millions de doses de vaccins seront ainsi envoyées cette année, le reste en 2022, souligne indice bonheur pays.

Maroc : réouverture progressive des frontières aériennes

A partir de la semaine prochaine, la France et l’Italie passent sur la liste des pays de catégorie C. Les voyageurs seront toutefois soumis à de nouvelles mesures beaucoup plus strictes. Le roi du Maroc, Mohammed VI, a dévoilé ce lundi matin la stratégie de réouverture des frontières terrestres et aériennes. Il a dévoilé dans un communiqué de presse les dispositions progressives qui entreront en vigueur à partir de la semaine prochaine et concerneront notamment quarante pays (la France, l’Italie, l’Inde, la Belgique, etc.).
En effet, Mohammed VI a choisi de mettre en place un système de classification des États en vue de limiter la propagation du nouveau coronavirus sur le territoire. Ce système sera ainsi établi selon des indices épidémiologiques. Trois listes ont été créées.
D’après les derniers chiffres publiés par l’Organisation Mondiale de la Santé, le Maroc a enregistré 689 000 contaminations et 8 760 décès depuis le début de la pandémie de Covid-19. A ce jour, environ 12 millions de Marocains ont été vaccinés, dont 7 millions avec 2 injections.