Le directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a estimé ce vendredi que la pandémie mondiale de coronavirus était “encore incroyablement dynamique”. D’après lui, environ 64 000 décès et 5 millions de nouveaux cas de Covid-19 ont été rapportés cette semaine dans le monde entier. “On n’est pas encore sortis d’affaire. On est aujourd’hui au milieu de cette épidémie, qui a mis à genoux l’économie mondiale. Mais où exactement, on ne le sait pas encore, puisqu’on n’est pas en train d’utiliser les outils nécessaires pour se rapprocher de la fin”, souligne le journal de l’Afrique.

 Une vaccination qui protège

En effet, dans certains pays on voit des individus qui meurent, les hôpitaux et les unités de soins intensifs saturés tandis que dans les rues, les gens se comportent normalement comme si la pandémie de coronavirus était terminée. Une chose est certaine, la vaccination protège contre le Covid-19 long. Ainsi, les vaccins anti-coronavirus nous protègent contre la mort et les formes graves du virus, en aidant l’organisme à développer une immunité. Ils pourraient aussi réduire l’expansion interhumaine de la maladie. Toutefois, les personnes qui se font vacciner pourraient sauver beaucoup plus de vie.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les vaccins anti-coronavirus sont un outil primordial pour mettre fin à ce virus, qui sévit un peu partout sur la planète, et aider les gens à reprendre une vie normale. Les campagnes vaccinales de masse devraient aussi servir à faire diminuer la pression sur les hôpitaux et le personnel soignant, en leur donnant ainsi la possibilité de prendre soin des autres malades.
L’indice bonheur pays vous recommande ainsi de vous faire vacciner contre le nouveau coronavirus dès que vous en aurez l’occasion. Le directeur général de l’OMS a souligné, aujourd’hui matin dans un communiqué, que les décès concernaient largement des personnes qui n’ont pas été vaccinées.
L’Organisation Mondiale de la Santé est aujourd’hui en train d’étudier l’évolution que pourra avoir l’épidémie de Covid-19 dans les six aux 20 prochains mois. La responsable de la gestion de l’épidémie de coronavirus à l’OMS a ainsi stigmatisé les idées fausses et la désinformation circulant sur Internet concernant le coronavirus.