Tandis que plusieurs pays européens ont annoncé de nouvelles restrictions et mesures sanitaires face à la recrudescence des cas de coronavirus, l’Hexagone durcit les contrôles aux frontières pour les personnes non-vaccinées.
La pandémie de coronavirus, qui a fait son apparition pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan en décembre 2019, repart à la hausse et les restrictions sanitaires se multiplient dans la zone européenne. Tandis que l’Autriche a réinstauré, la semaine dernière, un confinement partiel avec une fermeture des restaurants et des bars à 19 heures, les Pays-Bas ont de leur côté décidé de confiner toute la population dès ce mardi 23 novembre pour une durée de deux semaines (renouvelable). De son côté, la France durcit les restrictions sanitaires pour les personnes non-vaccinées. Le Canada va, à son tour, instaurer un pass vaccinal, pour les événements de plus de 50 personnes, à partir du 2 décembre prochain, souligne le convertisseur dollar en cfa.

    Quels sont les pays pour lesquels les contrôles aux frontières sont renforcés ?

Depuis ce mardi 23 novembre, les individus non-vaccinés de plus de dix ans qui souhaitent se rendre en France depuis la Pologne, le Luxembourg, la Suisse et l’Allemagne doivent désormais présenter un test antigénique ou de dépistage PCR datant ‘de moins de 48 heures avant le déplacement” au lieu de 24 heures auparavant. Cet durcissement des restrictions sanitaires est déjà appliqué aux voyageurs arrivant du Royaume-Uni, de la Slovénie, la Slovaquie, la Roumanie, la République tchèque, les Pays-Bas, la Lituanie, la Lettonie, l’Irlande, la Hongrie, la Grèce, l’Estonie, la Croatie, la Bulgarie, la Belgique, l’Autriche et l’Allemagne.
L’Elysée actualise toujours sa carte des pays rouges, orange et verts pour les voyages à l’étranger. La Serbie, le Monténégro, la Moldavie et l’Ukraine ont rejoint, ce lundi, la liste rouge, alors que l’Iran en est sorti. A noter que “pour voyager en Europe, il n’est pas, pour l’instant, essentiel de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de quarantaine et de test préalable peuvent cependant s’appliquer. Cuba accueille de nouveau les touristes, et les frontières des USA ont rouvert, début novembre.
Depuis le 30 août dernier, le pass européen, intitulé aussi ‘Certificat COVID-19 numérique de l’Union européenne’, est entré en vigueur au sein de l’ensemble des Etats- membres, avec une période de transition de quatre semaines, précise le Sénégal.