Selon le calendrier lunaire du mois de ramadan 2021, qui se base sur les rotations de la Lune autour de la terre, le mois de jeûne devrait débuter le 12 avril prochain. En effet, selon le calendrier islamique, le mois de jeûne est précédé par le mois de chaabane. Le début du mois saint en islam est traditionnellement déterminé grâce à l’apparition du croissant lunaire durant le soir du 29e jour du mois de Chaabane. Cette pratique pourrait toutefois, être entravée par les conditions météorologiques qui empêcheraient l’observation du croissant naissant.

Quand débutera le mois saint en islam cette année ?

Il est important de mentionner qu’alors que le calendrier grégorien se fonde sur le cycle solaire, le calendrier islamique ou hégirien se fonde plutôt sur la rotation de la Lune autour de la Terre. Ainsi l’année hégirienne compte 12 mois dont chacun compte entre 30 et 29 jours.
C’est pour cette raison que le premier jour du mois de jeûne se décale de 11 jours d’une année à une autre par rapport au calendrier grégorien. Les dates du début du mois de Ramadan 2021, ainsi que la fin du mois de jeûne, suscitent chaque année plusieurs interrogations de la part de la communauté musulmane dans les 4 coins du monde. Selon les données révélées par les experts en calcul astronomique, le premier jour du mois de ramadan 2021, serait le 12 avril prochain.

La détermination du premier jour du ramadan

Afin de déterminer la date exacte du début du mois de jeûne, les imams et savants en islam se réunissent le soir du 29 e jour du mois de chaabane afin d’observer le croissant naissant marquant le début du mois saint en islam. Si les conditions météorologiques ne permettent pas cette observation traditionnelle, le messager d’Allah a recommandé de compléter le mois de Chaabane de sorte qu’il compte 30 jours. En effet, le messager d’Allah a affirmé qu’il faut jeûner dès que vous voyez le croissant et rompre le jeûne dès que vous revoyez le croissant naissant, toutefois si vous ne pouvez le voir jeûnez le lendemain.

Néanmoins, avec le développement des calculs astronomiques, plusieurs pays préfèrent fixer les dates de début et de fin du mois de ramadan quelques semaines à l’amont.