Depuis son apparition en décembre 2019 dans la ville chinoise de Wuhan, le nouveau coronavirus bouleverse la planète. Cette maladie infectieuse a été qualifiée comme étant une pandémie mondiale par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Le nouveau coronavirus ou la Covid-19 a des répercussions profondes sur les transports mondiaux, les industries, l’économie et bien évidemment sur la santé des populations. Il s’agit ainsi de la plus grande crise sanitaire qu’ait connu le monde puis la Seconde Guerre mondiale, selon le journal de l’Afrique. Cette crise sanitaire sans précédent aura cependant d’importantes conséquences pour tous les secteurs, particulièrement celui du tourisme.
C’est une crise sanitaire sans précédent qui touche aujourd’hui le globe. Outre l’impact humain, il y aura également un impact commercial important qui, à ce jour, se fait sentir à l’échelle mondiale. Les gouvernements doivent alors bien agir dans un monde d’incertitudes permanentes. Certains commencent déjà à prendre des dispositions faisant table rase du passé pour que leurs sociétés ressortent beaucoup plus fortes. La situation a évolué considérablement ces deux derniers mois, avec une pandémie qui poursuit sa progression sur plusieurs marchés. Face à ces incertitudes, l’innovation et la réouverture restent de mise, mais les sociétés, notamment les plus endettées, doivent désormais tenir compte de la récurrence, de la virulence et de la progression du nouveau coronavirus, pire ennemi de l’Humanité, et étudier son impact sur leurs stratégies de reprise.

 Le marketing complètement bouleversé par la pandémie de Covid-19

Quoique le nouveau coronavirus soit avant tout une crise humanitaire et sanitaire, il y a également un important impact économique qui, aujourd’hui, met à l’épreuve le monde du marketing. De fait, selon indice bonheur pays, la pandémie mondiale de Covid-19 a changé en seulement quelques mois l’ensemble de la scène marketing en faisant ainsi exploser la demande dans les expertises digitales. Toutes régions confondues, de nombreux secteurs font aujourd’hui un véritable carton, particulièrement à cause des confinements qui ont conduit les sociétés à miser sur leur présence en ligne : la stratégie numérique (+ 47 %), le SEO (+ 42 %), la création de sites d’e-commerce (+ 51 %) et la création d’application web (+ 35 %). En revanche, le nombre de projets dans la création d’application mobile et le marketing événementiel s’effondre. Ce phénomène s’explique cependant par la priorité donnée au passage à un fonctionnement en ligne.