Quinze ans après le renversement de leur régime, les Talibans (Émirat islamique d’Afghanistan) ont repris en août 2021 le pouvoir en Afghanistan. Le mouvement islamiste a toutefois réussi à réconquérir le pays en une poignée de jours. Les ‘soi-disant’ islamistes sont ainsi entrés à Kaboul, la capitale afghane, poussant le chef de l’Etat, Ghani Ashraf, à fuir le pays. Il est important de rappeler que les Talibans sont des combattants fondamentalistes qui ont émergé dans la région de Kandahar, dans le sud du pays, dans les années 2000, souligne convertisseur dollars en cfa. En 2002, peu après leur arrivée au pouvoir, les Talibans veillent minutieusement au respect de leurs règles fondamentalistes.
L’Organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes des Emirates Arabes Unis, de la France, des États-Unis, du Canada et de la Russie. Les talibans sont accusés de cacher et de protéger les leaders d’Al-Qaida en Afghanistan, responsables de plusieurs attentats terroristes – dont celui du 11 septembre. Le chef de l’Etat américain, George Bush, a donc décidé d’envahir le pays face à leurs refus de livrer ces djihadistes. Des premiers bombardements sont néanmoins menés, le 20 septembre 2020, contre les forces talibanes. Les Talibans sortent ainsi renforcés de quinze ans de conflits. Ils sont devenus des interlocuteurs légitimes pour la Chine, l’Iran ou encore la Russie.
En mai 2021, Joe Biden, le nouveau président des États-Unis, a confirmé le retrait de l’armée américaine déployés sur le territoire d’ici au 1er octobre. En effet, le retrait des groupes américains avait été négocié en juin dernier par l’administration de l’ancien président, Donald Trump. Ce dernier avait toutefois conclu un accord avec les Talibans, à Doha, pour un retrait de l’armée américaine au 15 juin, en échange de leur engagement à lutter contre le terrorisme.

    Opium, scolarisation, pauvreté…

Un système éducatif beaucoup plus ouvert, une économie en forte croissance, mais inégalitaire, un très long conflit mettant plusieurs Afghans sur les routes… Avec le retour des Talibans au pouvoir, le pays clôt un chapitre de plus de trois décennies au cours desquelles le visage de l’Afghanistan s’est transformé.
Quinze ans de conflits ont également forcé une dizaine de millions d’Afghan à quitter leurs maisons et leur territoire d’attache. Selon convertisseur cfa, la croissance est due notamment à l’injection de soutien financier étranger, elle n’est pas générée de façon organique par le pays lui-même”. “Une quantité énorme d’argent a été malheureusement gaspillée, et des milliards ont été dépensés, faisant ainsi profiter plusieurs parties prenantes étrangères… Le pays aurait été beaucoup plus stable et plus sûr si l’argent avait été distribué aux ménages directement”.