La prière du vendredi (ou salat al joumaa) est une prière de l’Islam réunissant les musulmans, notamment les fidèles, le vendredi, juste après 12 heures. Donc, celle-ci remplace la prière de midi (salat Al Dohr) des autres jours de la semaine. Elle rassemble ordinairement un très grand nombre de croyants dans les mosquées. Elle est d’une extrême importance dans la pratique de l’islam.
Le rassemblement des croyants pendant ce jour de fête hebdomadaire à un double objectif : la revue des conditions sociales des musulmans et la vénération du culte musulman.
Le vendredi (Al Joumaa) est un jour béni dont les vertus sont imposantes. La considération que revêt ce jour auprès de Dieu Tout Puissant, devrait inciter les musulmans, particulièrement les croyants, à l’apprécier à sa juste valeur pour au moins œuvrer davantage dans le sentier de Dieu, revitaliser sa foi et se comporter en véritable repentant.
Salat Al Joumaa est une prière collective à 2 cycles, précédée par un sermon du Khatib, qui est en général un imam, en 2 temps, et qui vient en remplacement de la salat al dohr (la prière de midi). Cette période du sermon fait partie intégrante de la prière pendant laquelle l’écoute et le silence des fidèles doivent être de rigueur. Les horaires de prière sont calculés au regard de votre localisation ainsi que d’un ensemble de méthodes et règles (dont une valeur angulaire conventionnelle)

       L’ampleur de la prière du vendredi

La prière du vendredi figure dans le Livre sacré de l’Islam : “Ô vous qui avez cru ! Lorsqu’on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l’invocation de Dieu Tout Puissant et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez !”, (sourate 62 ; verset 9).
L’objectif de la célébration de la prière du vendredi est de réunir les musulmans une fois par semaine pour que lors du prêche (sermon), qui constitue le but fondamental, traiter de l’actualité des événements du lieu et préoccupations, concernant la vie éternelle et celle temporelle de la communauté musulmane. C’est également une occasion incitant les croyants à remplir convenablement leur devoir de musulman et donc, d’en assurer les responsabilités assignées à chacun. La prière du vendredi est une obligation canonique instituée par la Sunnah et le saint Coran.